Parole Nomade mongol

Parole Nomade mongol
16
jan

Je vous présente les poésies par Mende-Oyo, vous pourriez decouvir un petit part de merveilleusements des poésies.

Il a été récompense de nombreux prix en mongolie bien sûr mais aussi USA, au Royaume –Uni, au Japon et en Corée. Son œuvre-poésie et prose –est en cours de publication en Anglais par Simon-Wickham Smith

Paradis et les hirondelles dorées

Le château du ciel s`embrasait dans un léger mirage de la steppe bleue
Mes pauvres seigneurs sont éternellement coinces au paradis.
Suspendus sur le bord de la steppe éloignée la ou les hirondelles dorées
Me reçoivent, là où mon père devrait être
La brume opaque glisse au dessue de postes accrochés au ciel
Les rapides hirondelles dorées découpent un chemin du tranchant de leur ailes

Source : Parole Nomade poésie par Mende-Oyo

Comments

  • janvier 19, 2013

    Du meme auteur (avec Patrick Fischmann) Mend-Oyoo : les contes des sages de Mongolie ( au Seuil) largement distribue en France !

    • Julie
      janvier 23, 2013

      En ce moment nous lisons :
      Belek, une chasse dans le Haut-Altaï de Galsan TSCHINAG.
      Cela nous replonge dans la Mongolie chaque fois que l’on lit une page! C’est super !

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *